Chemin Commun Auvergne-Limousin – Myanmar - Sahel

 

L’immersion locale d’études qui s’est déroulée du 16 au 20 octobre 2017 a permis à trois groupes d’immergés (chaque groupe étant composé de birmans, de français et de sahéliens) de se plonger dans trois bassin de vie, l’un dans l’Allier, l’autre dans la Creuse et le troisième en Haute Loire.

Ces trois groupes ont rencontré des organisations qui mettent en œuvre d’une manière ou d’une autre les « autrement » du plan d’action régional d’Auvergne Limousin qui, rappelons le définit quatre axes :

  • Produire et commercer autrement
  • Travail et s’engage autrement
  • Dépenser et partager l’argent autrement
  • Habiter autrement

Quelles sont ces organisations :

Dans l’Allier :

Chatel_Montagne_Cigales_01.jpgl’Espace Co-Working et le Fablab de Lapalisse, les Jardins de Galatée ; la Maison de santé Pluri-professionnelle de Lapalisse, l’épicerie associative de Châtel Montagne, l’exploitation agricole d’Eric Foncelle à Saulzet, rencontre avec un ancien responsable de Limagrain aujourd’hui membre de l’AFDI à Gannat à l’institution Sainte Procule et enfin la coopérative Val Limagne.

 

 

En Creuse :

Ambiance Bois, Volubilis, l’Arban, la Renouée à Faux la Montagne, la ressourcerie La DynamFaux_La_Montagne_Creuse_Volubilis_05.jpgo à, Chambon sur Voueize et le pôle viande à Bourganeuf.

 

 

En Haute Loire

Jérémy Barbaroux brasseur de bière artisanale, l’association La Cagnotte qui soutient des projets et des initiatives locales, l’association

dASA, Thomas Brouillard un agriculteur – meunier -, boulanger, La Clef bar associatif atypique, la Table de Vailhac une ferme auberge, Samuel et Célile CJardins_de_Galatee_-01_.jpghampouillon à   Malvières qui construisent leur maison en éco-habitat, Gérard et Mariane à Cunes qui vivent dans une maison en éco-habitat et Gérard est formateur en permaculture

Toutes ces rencontres ont été riches d’échanges, de découvertes, de convivialité et aussi d’exercices pratiques dans certains cas.

Lors du week-end de clôture qui s’est tenu à Anschald les différents groupes ont pu restituer cette semaine riche en en découvertes, certains voyaient déjà des pistes de travail pour la suite. Cela a également été l’occasion de parler de vie de groupe parce que vivre ensemble n’est pas toujours très simple en particulier lorsque des cultures, des personnalités différentes se rencontrent.

Il faut remercier toutes celles et tous ceux qui ont participé à cette immersion, bénévoles, organisations rencontrées, partenaires du Myanmar et du Sahel avec  une mention particulière pour les traductrices Emmanuelle et Louise et pour le traducteur Michel-Ange qui ont participé totalement à cette immersion

Le moment de la séparation a été, comme souvent, chargé d’émotions après cette grande semaine intense, de partage, de travail et de convivialité.

Vous trouverez plus de détails, de photos sur la page Facebook dédiée à Chemin Commun à l’adresse :

https://www.facebook.com/Chemin-Commun-Common-Path-Auvergne-Limousin-Myanmar-Sahel-145140166054138/