Témoignages !

 Depuis ce  13 novembre 2015, comment, malgré la violence, continuer à se battre pour un monde plus juste, en luttant contre les inégalités et en promouvant le vivre ensemble ?

Les idéologues qui ont commandité les attentats de Paris l’ont clairement écrit : l’objectif des attaques est de créer un climat de terreur, et par cette terreur, de fragiliser notre société en nous divisant, par la montée des extrémismes et des replis communautaires.

Le risque pour notre société est de se mettre à douter d’elle-même, de ses valeurs, mais aussi de ses différentes composantes, de celles et ceux qui seraient « différents », de par leur culture, leur origine, leur religion... Notre défi est aujourd’hui d’éviter de tomber dans ce piège de la recherche de bouc émissaire et de s’y enliser.

Les organisations partenaires du CCFD-Terre Solidaire ont témoigné de leur solidarité au travers de messages :

Partenaire Orhjida de Bosnie Herzégovine : Il est difficile de s’exprimer après cet évènement. Nous comprenons d’autant mieux la situation que nous en Bosnie Herzégovine,  avons vécu l’horreur, il y a vingt ans.

Le CEAS du Pérou : Nous sommes atterrés par ces attentats criminels survenus à Paris et par la folie des terroristes. Nous sommes unis par la prière et l’action pour refuser une telle cruauté et pour construire la paix et la justice dans le Monde.

De Mada du Liban, une citation du poète Adonis : "Pourquoi s’affairer à transformer le globe terrestre, la plus belle des planètes, par un carnage continu en un cimetière toujours ouvert ?"

De IRDF des Philippines : Que vous puissiez trouver force dans l’élan de solidarité venu du monde entier !

De l’Acad de Palestine : le terrorisme a le même visage partout dans le monde, nous pouvons y  résister et le détruire à travers le respect des droits de l’homme et la justice.

De Concert-Action d’Haïti : continuons de travailler à un monde qui témoignerait de ce que tous les hommes portent de meilleur en eux.

Ces organisations sont elles-mêmes très souvent victimes de cette violence. Et nous sommes témoins de leur force, de leur énergie toujours renouvelée, et de leur résilience. C’est ensemble que nous devons chercher et construire des réponses.

Continuons à travailler avec elles pour mettre en avant des actions qui donnent de l’espoir et qui font sens. Avec elles, continuons à interpeller les autorités pour construire un monde plus juste, respectueux des droits humains et du droit international.

Contrairement aux terroristes ou aux partisans du repli sur soi, nous croyons que notre monde a un avenir. Il mérite que nous nous battions pour lui, que nous cessions de le détruire et que nous construisions un réel vivre ensemble.