Habiter autrement la Création

Au nom de leur foi, des chrétiens, orthodoxes, protestants et catholiques s’engagent pour la justice climatique.
La Création est d’abord un geste d’amour au service non de la « dévoration » de la nature mais de sa pleine fécondité. Sur les chemins des drames que provoquent les dérèglements climatiques, les chrétiens unis rencontrent le souffle de l’Esprit. Il les pousse à  aller vers les plus fragiles et à inventer une vie bonne pour tous. Le respect de la nature n’a alors rien à voir avec sa déification. Il invente un vrai chemin de solidarité planétaire.

Habiter autrement la Création
- Peut-on vivre sans essence et sans viande ?  C’est le type de questions que les enjeux environnementaux nous incitent à envisager sérieusement.  Car par nos modes de vie, de production et de consommation, nous contribuons collectivement aux changements climatiques.

Habiter autrement la Création
une invitation à repenser notre modèle de développement ? Le climat et l’environnement sont-ils une question de justice sociale ?
Les changements climatiques ne sont qu’un aspect de la dégradation générale de notre environnement. Les conséquences de cette détérioration, ne se limitent pas aux frontières mais ses impacts sociaux, économiques, politiques et sanitaires sont différents selon les personnes et les populations.

Habiter autrement la Création
- Face à la nécessité du changement, il faut se donner les moyens de discerner si les solutions proposées permettent de s’attaquer aux causes structurelles des changements climatiques. Et puis ces solutions ont-elles été construites sur une base démocratique et en cohérence avec l’objectif de justice sociale ? Attention aux fausses solutions !

Habiter autrement la Création
Comment ce défi climatique devient un défi spirituel ?
L’esprit de conversion, dans la spiritualité chrétienne appelle une mutation en profondeur, un retournement de l’être qui touche et dépasse à la fois les questions environnementale et climatique. L’amour du prochain, qui englobe les générations futures, prend le pas sur l’égoïsme.

Habiter autrement la Création
Y a-t-il des signes d’espérance ?
Cette prise de conscience est le « moment opportun » pour construire autre chose et redéfinir ensemble ce qu’est une « bonne vie » ! De nouvelles manières  de faire, de s’organiser, de se déplacer, d’habiter, de consommer, de produire, de vivre-ensemble… témoignent d’une transformation porteuse de joie de vivre et d’espérance.

Habiter autrement la Création
Le caractère global des changements climatiques impose une réponse politique sur le plan international et sur le long terme.

Habiter autrement la Création ….