Tu ne tueras pas….ne pas supprimer quelqu’un physiquement, OK je suis en règle! Mais tuer, c’est bien autre chose. Deux phrases m’ont marquée récemment :

-        Un partenaire latino américain du CCFD au sujet de la COP 21, où sera débattu un accord sur les émissions polluantes : à la COP 21, vous allez décider qui doit vivre et qui doit mourir. Pas faux, hélas, puisque selon l’accord, on limitera plus ou moins le réchauffement climatique et ses conséquences, qui vont influencer les conditions de vie sur terre.

-       Une phrase issue de l’encyclique Laudato Si : « Les évêques de Nouvelle Zélande se sont demandé ce que le commandement « tu ne tueras pas » signifie quand vingt pour cent de la population mondiale consomment les ressources de telle manière qu’ils volent aux nations pauvres et aux futures générations, ce dont elles ont besoin pour survivre ».

-  « Tu ne tueras pas » cela nous concerne dans notre « vie ordinaire ». En tant que citoyens et consommateurs, nous sommes directement interpellés !

En tant que consommateur….Faire du shopping est devenue une activité récréative, consommer est comme un appel pressant amplifié par les campagnes de publicité, les stratégies commerciales et les modes. En jeu des marchés colossaux….Tout ceci n’est pas sans conséquence, sur les ressources naturelles et l’environnement,  avec une misère sociale et des injustices criantes.

Un terrible exemple….Un e-phone ou une tablette, c’est fun, c’est mode ….mais derrière nous savons que leur fabrication requière du coltan….ce coltan procure un minerai, principalement utilisé pour la fabrication des ordinateurs et téléphones portables. La République Démocratique du Congo (RDC) dispose de 80 % des réserves connues. C’est un pays immensément riche par son sous sol. Mais les Congolais eux vivent dans la misère et la violence dans leur grande majorité. Au Congo, aujourd’hui, plus de 6 millions de personnes subissent un génocide. … « Tu ne tueras pas » !....

N’oublions pas notre responsabilité en tant consommateur, nous devons réformer nos modes de consommation….du moins si nous voulons ne pas consentir à  « cette économie (qui) tue, cette économie (qui) exclut, cette économie (qui) détruit la Mère Terre », comme dit notre Pape.

Le Pape nous dit : « L’avenir de l’humanité n’est pas uniquement entre les mains des grands dirigeants, des grandes puissances et des élites », comme pour appeler à un changement qui parte de la base et de la périphérie. Alors comme citoyen….ne laissons pas la COP 21 aux hauts responsables. La mobilisation de tous est indispensable, pays du sud et pays du nord. Des rassemblements auront lieu un peu partout, le 12 décembre à Paris, on attend une mobilisation massive, car c’est cette mobilisation citoyenne qui permettra d’espérer de vraies avancées en matière de justice climatique et sociale.