Vivre le Carême 2015

Habitons la création et revenons à l’essentiel.

C’est un chemin de carême, proposé par le CCFD-Terre Solidaire, avec, au coeur, la sobriété comme un engagement ici, pour nos frères et soeurs là-bas.

Une sobriété qui évoque les ressources naturelles, la terre, l’eau, qui implique de remettre les choses à leur place, qui nous appelle à faire du vide, à revenir à l’essentiel dans la joie et non dans la tristesse.

Chaque semaine un thème pour lequel dans cette chronique, je ne donnerai que la citation d’un Pape, le Pape François, exhortation La joie de l’Evangile ou le Pape Benoît XVI, encyclique L’Amour dans la vérité.

Première semaine de Carême : Nos déserts, un espace à redécouvrir

             Dieu a voulu cette terre pour nous (…) mais non pour que nous puissions la détruire et la transformer en sol désertique. (Pape François)

 Deuxième semaine de Carême : A l’écoute de ce monde dont nous devons prendre soin

            Nous aimons cette magnifique planète où Dieu nous a placés, et nous aimons l’humanité qui l’habite (...). La terre est notre maison commune et nous sommes tous frères. (Pape François) 

          Puisque nous sommes la deuxième semaine de Carême, faisons un lien avec un partenaire du CCFD-Terre Solidaire en Thaïlande : La School for well being ouvre la route d’une alternative au consumérisme en Thaïlande et replace l’homme et la création au centre de la démarche. 

Troisième semaine de Carême : Invités à remettre les choses à leur juste place

Dans ce système (…) tout ce qui est fragile, comme l’environnement, reste sans défense par rapport aux intérêts du marché divinisé (…). (Pape François) 

Quatrième semaine de Carême : Création et humanité au coeur du dessein de Dieu

 La nature est l’expression d’un dessein d’amour et de vérité. (…). Elle nous parle du Créateur  et de son amour pour l’humanité. (Pape Benoît XVI) 

Cinquième semaine de Carême : Comme la terre donne son fruit

 La famille humaine tout entière doit trouver [sur la terre] les ressources nécessaires pour vivre correctement grâce à la nature elle-même, don de Dieu à ses enfants, et par l’effort de son travail et de sa créativité. (Pape Benoît XVI). 

Cette semaine, prenez soin de notre monde : vivez une journée sans achat ou bien, émerveillez-vous des petites plantes, oiseaux, insectes que Dieu a mis sur votre chemin comme des signes de présence ou bien encore prenez un temps de silence au milieu de l’agitation d’une journée afin de prier pour nos frères et sœurs proches et lointains.