La soirée du 17 mars 2014 conjuguait le témoignage de Guillermo représentant l’association BASE – IS du Paraguay et l’envoi en immersion au Laos de Christiane Bertherat et de Joël Ricquet.
23 personnes dont  Mgr Simon, ont participé à cette soirée.

Jean-Claude Carbonnel a présenté cette réunion en reprenant le slogan de l’équipe des immergés : « Rencontrer, Partager, Témoigner » qui s’applique à beaucoup d’actions du CCFD-Terre Solidaire.

Dans un premier temps Guillermo de Base-IS (Paraguay)  a témoigné de l’action de cette association :140317-P3175927-Blog.JPG
La lutte contre l’accaparement des terres est le thème principal. On peut retenir que 3% de la population possède 85% des terres. La culture du soja OGM sur d’immenses étendues qui implique des multinationales comme Monsanto s’y étend rapidement. Ceci provoque de nombreuses expulsions de petits paysans, (plus de 1Million) ainsi  que des meurtres (120). A moyen terme, une partie de la population sera en insuffisance alimentaire, elle subit déjà les effets de l’utilisation massive de pesticides pour cette culture (maladies de peau, intoxications diverses, pollution de l’eau…)
Les paysans se sont organisés en Résistance par l'échange de semences au niveau local , le maintien des savoir-faire locaux, le CCFD-Terre Solidaire soutient la campagne contre Monsanto.

140317-P3175936-Blog.JPGAu cours de la seconde partie de la soirée les deux futurs immergés, Christiane et Joël ont présenté l’immersion au Laos – Vietnam qui se déroulera bientôt.
Ils nous ont parlé du processus d’immersion et fournis des informations quant à cette immersion 2014 (participants, calendrier,…), ainsi que sur le Laos et le programme du voyage.

La dernière partie de cette soirée a été marquée par l’intervention de Mgr Simon pour l’envoi en immersion :
L’envoi est inscrit dans la tradition de l’Église depuis la Pentecôte. L’Église a un idéal c'est que la dignité de la personne humaine soit respectée. Les nations constituent une seule famille humaine dans la diversité des habitants et sur une seule planète. La technologie de la communication, celle des téléphones mobiles en est un exemple, renforce cette notion.  Il faut travailler pour aller vers plus de justice dans cette famille humaine.
Lorsqu’il a parlé du bien commun Mgr Simon a mentionné : la destination universelle des biens de la planète.
140317-P3175937-Blog.JPGLe CCFD-Terre Solidaire  a été créé en 1961 à la demande des évêques de France pour travailler au développement des populations fragiles. Même s’il faudrait intervenir sur de nombreuses situations diverses, les 140317-P3175942-Blog.JPGpartages, les rencontres, les immersions permettent au CCFD–Terre Solidaire de mieux agir. Cet envoi fait partie intégrante de sa mission d’archevêque.

La signature de la lettre d’envoi par Mgr Simon, Jean Claude, Christiane et Joël a clos cette partie très intéressante.

Enfin, avant de nous quitter, nous avons partagé un temps festif émaillé 140317-P3175982-Blog.JPG140317-P3175963-Blog.JPGdu témoignage d'anciens immergés.