Les clameurs de Diaconia 2013 se sont tues. La dynamique va se poursuivre dans chaque diocèse. La lecture du livre de Guy AURENCHE et de François SOULAGE, respectivement président du CCFD-Terre Solidaire et président du Secours Catholique, est une excellente opportunité pour approfondir notre connaissance du projet de ces acteurs de fraternité incontournables.

Ce livre d’entretien offre un vaste panorama des questions qui se posent à celles et ceux, croyants en particulier, qui souhaitent s’engager pour le service de leurs frères. J’en retiendrais trois très importantes : l’ouverture au monde d’aujourd’hui, le « faire avec » les personnes fragiles ou en difficulté, et la manière de vivre notre foi.

La mondialisation est une réalité que nous ne pouvons occulter et l’Europe représente une véritable chance « pour apprivoiser la diversité ». « Faire avec » nécessite de réfléchir aux véritables besoins des personnes fragiles ou en difficulté.

  • Au Secours Catholique, cela passe notamment par la réflexion suivante :
    au-delà de l’urgence, à laquelle il doit être répondu, qu’est-ce qui va permettre « de construire avec chaque personne accompagnée un projet de vie » ?
  • Au CCFD-Terre solidaire, la notion de partenariat est essentielle : confiance, réciprocité, respect de la dignité de la personne sont les maîtres mots de cette relation. Cette solidarité avec mes frères « révèle une manière de vivre ma foi de chrétien de l’exposer, de la provoquer » : « la foi en la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ donne un ancrage et des racines à nos actions ».