Bonjour à toutes et à tous,

Après avoir entendu, le 9 avril dernier, notre président Guy Aurenche  nous parler de la responsabilité sociale, environnementale et fiscale des entreprises je me suis posé quelques questions.

Il est évident que les entreprises ont un rôle social et environnemental dans notre société. Comment peuvent-elles mieux l’exercer ?

Ce qui me vient tout d’abord à l’esprit c’est le volet rémunération des employés, mais au-delà, que peuvent-elles faire socialement ?

Bien sûr, elles peuvent et doivent améliorer les conditions de travail de leur personnel. Elles doivent aussi s’attacher au « bien-être au travail » de chacun.
Elles peuvent et doivent également prendre, en permanence, en compte l’impact environnemental de leur activité.
Pour les nouvelles installations, cette prise en compte doit commencer dès le début de la première étude d’implantation.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Quelle autre participation les entreprises peuvent-elles prendre dans l’évolution de la société française, européenne et mondiale ?

  • Le premier élément qui me vient à l’esprit est la participation financière sous forme du paiement de l’impôt. Pourquoi, à mon sens, l’impôt fait-il partie des responsabilités des entreprises ?
  • Sans impôt, comment pourrions-nous avoir les infrastructures qui nous permettent de nous déplacer, de communiquer, d’éduquer, d’instruire et de vivre tous ensemble.

Bien sûr il n’y a pas que les entreprises qui doivent s’acquitter de l’impôt mais également nous, les particuliers, en fonction de nos possibilités financières.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Peut-être pensez-vous que ce que je viens de vous dire est connu, très connu. C’est vrai. Il me semble, que la plus grande difficulté est que chacun d’entre nous, particuliers, dirigeants d’entreprises à différents niveaux, ou personnages politiques, participions à une juste répartition du prélèvement fiscal ainsi qu’à une utilisation, la meilleure possible, des fonds ainsi collectés.

Il me semble irréaliste de considérer que personne ne sera tenté par l’appât du gain.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Quels sont nos pouvoirs de citoyens de base pour influer sur les comportements déviants ?

Notre comportement de consommateur, l’histoire récente le prouve, permet d’influer sur les politiques d’achat, de fabrication, de commercialisation des entreprises y compris les plus grandes.

  • Notre comportement d’électeurs, permet lui, d’influer sur le comportement de nos hommes politiques qui, bien entendu, ont envie d’être élus ou réélus. 
    • Nous devons les interroger non seulement au cours des périodes pré-électorales mais aussi au cour des périodes post-électorales.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

J’ai envie de conclure en disant que tous, nous avons une responsabilité, un pouvoir, que nous devons examiner et exercer, afin que le monde de demain soit plus équitable.

Bonne journée à toutes et à tous