Chers auditeurs, Bonjour,

Comme chaque année, le carême, qui a commencé mercredi dernier, le mercredi des cendres, est un moment fort pour le CCFD-Terre Solidaire.
Cette année, partie prenante de la démarche Diaconia, lancée par l’Eglise en France, le CCFD-Terre Solidaire a choisi de mettre en valeur le lien entre célébration eucharistique et diaconie (service du frère). Il propose en particulier une réflexion spirituelle autour du lavement des pieds et invite à se tourner résolument vers les populations des pays du Sud.

Du 9 mars au 24 mars, près de 40 porteurs de projets de développement venus de 24 pays, sont invités par les bénévoles des délégations diocésaines dans toutes les régions de France.
Ils viennent témoigner de ce que veut dire pour eux le mot « partenariat » avec le CCFD-Terre Solidaire, avec tous ceux qui le soutiennent.

Cette année, nous accueillerons aussi Monseigneur François-Xavier Maroy, archevêque de Bukavu en République démocratique du Congo, qui est confronté  aux rebellions armées et au pillage des ressources naturelles de son pays.

Le dimanche 17 mars aura lieu la collecte du 5e dimanche de Carême. Signe d’une fraternité vivante qui nous rend solidaire des populations vulnérables, cette collecte apporte un soutien financier indispensable aux actions de ces « entrepreneurs qui changent le monde » au service des plus pauvres.  Chaque année sont accompagnés plus de 450 projets de développement dans 60 pays.

Cette collecte sera déployée le samedi 16 et le dimanche 17 mars dans toute la France. Les bénévoles du CCFD-Terre Solidaire feront découvrir les réussites de ses partenaires du Sud à travers la campagne  «Il n’y a pas de petites réussites  ».  Les visages de deux responsables d’associations paysannes sur les affiches sont Gracita Osias en Haïti et Henri Saragih en Indonésie. Ils incarnent les avancées obtenues par le travail assidu de centaines d’acteurs de développement soutenus par le CCFD-Terre Solidaire à travers le monde. Ces projets, modestes au départ, ont pris de l’ampleur et permettent aujourd’hui à des milliers de familles de vivre de leur travail.

Le samedi 23 mars, près de 20 000 jeunes de 11 à 18 ans se mobiliseront autour de « Bouge ta Planète », dans 200 villes en France pour sensibiliser le public à la solidarité internationale : actions de rue, repas solidaires, défis sportifs sponsorisés, pièces de théâtre , etc… Cette année aura lieu le concours Chante ta planète : des dizaines de groupes de jeunes ont écrit les paroles d’une chanson sur le thème de la solidarité internationale puis se sont filmés à l’aide de leur téléphone portable ou d’une webcam. Un jury et le public vont élire les gagnants.

Dans le Puy de Dôme, à Saint-Jacques de Clermont, la messe du 5e dimanche de carême prendra la forme d’une fête de la fraternité. Tout le doyenné et les bénévoles du CCFD-Terre Solidaire de la région sont invités à se réunir autour des trois partenaires du Sud.

Merci, bonne journée et bon carême…