Vendredi 14 septembre le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement tenait son assemblée diocésaine.de rentrée.

Les présents

Le président Laurent Bonnefoy, par quelques mots a ouvert l’assemblée devant quelques 35 adhérents (du Puy, de Monistrol, la Séauve, Sainte-Sigolène, Saint-Just, Langeac, Brioude, Coubon...), en présence de Delphine Hyvernaud-Pradeaux (chargée de mission pour la région Auvergne Limousin), du père Petiot vicaire général, de quelques prêtres accompagnant les équipes locales ou menant des actions en faveur du CCFD.

Une courte méditation sur la lettre de St Jacques au chapitre 2, v14 a rappelé que si les chrétiens sont animés par la foi en Jésus-Christ, ils ne peuvent pas rester indifférents à tout ce qui nous entoure. « Ainsi celui qui n’agit pas, sa foi est bel et bien morte… »

Témoignage

Bernadette Petiot de St Just nous a donné témoignage de son engagement au CCFD en se mobilisant et en informant sur le scandale des paradis fiscaux sur lequel le CCFD a beaucoup travaillé en éditant entre autres documents ou rapports, un DVD« Les paradis Fiasco ».

En s’appuyant sur le DVD, Bernadette a alerté son entourage d’abord, et plus largement des publics de plus en plus nombreux au gré de nombreuses interventions qu’elle a pu faire (quelques 90 personnes parfois) interpellant, les décideurs municipaux , les élus locaux , l’Église diocésaine avec des résultats très concrets (des changements de banque pour des banques plus vertueuses qui ne sont pas dans les paradis fiscaux ; des maires qui demandent un complément d’information et qui se préoccupent de voir si l’argent de la commune est dans une banque vertueuse….)

Cette campagne continue et déborde sur St Etienne où le Crédit Coopératif, à la suite des interventions de Bernadette Petiot et de ses amis, a vu augmenter sa clientèle de 40%. Bernadette a illustré de façon convaincante la troisième mission que s’est donné le CCFD : le lobbying ou plaidoyer. Avec des petits moyens et de l’audace on fait beaucoup de choses au nom de la justice. Peut être aussi cela pourrait être une source de revenus pour nos finances nationale en crise

Projets

Comme chaque année le CCFD va mener en 2013 une nouvelle campagne de carême en recevant des partenaires : sur la région Auvergne/Limousin, 3 partenaires seront présents du 9 au 26 mars. La Haute-Loire recevra un partenaire africain de la région des Grands Lacs.

Auparavant avec plusieurs organisations non confessionnelles, le CCFD participera à la Semaine de la Solidarité Internationale (SSI) du 17 – 24 novembre. A cette occasion une partenaire birmane pour sera présente pour informer et témoigner sur les problématiques de l’accaparement des terres, des droits de l’homme en Birmanie. Un regret pour la SSI : il n’y a que des événements sur le Puy.

Bilan

L’assemblée diocésaine est aussi l’occasion d’un bilan de la collecte de Carême du CCFD. La consolidation des résultats de la collecte n’est pas faite avant le mois de février mais quelques tendances se dessinent.

Au mois de juin cette collecte affichait un recul de 30% ; en septembre le recul n’était plus que de 10%. Évidement la crise est passée par là mais pas seulement : le nombre de donateurs est en baisse, ce qui n’est compensée qu’en partie par une hausse du don moyen. La collecte est essentielle pour que le CCFD puisse toujours tenir ses engagements financiers vis-à-vis de ses partenaires : 80% des ressources du CCFD en proviennent.

Une secrétaire

Depuis 10 ans le CCFD diocésain n’avait pas de secrétaire en titre. Selon les statuts de l’association une ou un secrétaire doit être élu et faire partie de l’équipe d’animation. Ce vide a été comblé par l’élection de Yolande Canivet qui veut bien assumer cette charge. Elle est membre de l’Action Catholique des Femmes (mouvement de la collégialité du CCFD). Jeune retraitée elle saura assumer cette charge avec une compétence professionnelle très pointue et d’ailleurs elle a pris fonction tout de suite en rédigeant le compte rendu de cette assemblée.

Prospectives

Le dernier rapport d’orientation national 2008/2012, va se terminer. Dans chaque délégation une évaluation a été faite pour voir si les objectifs définis ont été atteints. Il faut élaborer le prochain rapport, pour cela cet été a eu lieu à La Pommeraie, un Forum pour inventer le CCFD de demain. Tous les membres sont invités à y réfléchir et à participer à des groupes prospectifs qui se mettent en route en vue de ce prochain rapport d’orientation.