De retour de notre voyage et avant de vous en dire plus lors de nos soirées de restitution, quelques images pour vous faire partager nos rencontres...

J1-2 : Rencontre avec Sadaka Reut ("Amitié" en arabe et en hébreu), association créée en 1983 par des étudiants juifs et arabes, qui travaille pour la construction d'une société civile plus juste et plus tolérante en soutenant la cohabitation des peuples juifs et arabes en Israël.

IMG_2783.JPGIMG_2799.JPGIMG_2810.JPG

IMG_2820.JPG

 

 

 

Visite de Jaffa avec Fatmeh et Alon

 

Pour en savoir plus sur ce partenaire : http://en.reutsadaka.org/

 

 

J3 : Rencontre avec Michel Warschawski (Mikado) de l’AIC (Alternative Information Center). Né en 1949 à Strasbourg, ce militant d’extrême gauche israélien est le co-fondateur et président de l’AIC de Jérusalem, un centre d’information qui donne une vision du conflit israélo-palestinien alternative à celle du gouvernement israélien. L’association lutte contre la politique de séparation et d’occupation des territoires palestiniens par Israël.

IMG_2883.JPGmw.jpg

Pour en savoir plus sur ce partenaire : http://www.alternativenews.org/english/

 

 

 

 

 

Visite du quartier Silwan avec Yonathan de l’association Emek Shaveh

Emek Schaveh est une association d’archéologues et historiens qui considèrent l’archéologie comme une ressource pour la construction de ponts et le renforcement de liens entre les différents peuples et cultures, et la promotion des valeurs de tolérance et de pluralisme.yo.jpg

IMG_2893.JPG

 

Pour en savoir plus sur ce partenaire : http://alt-arch.org/en/

 

 

 

J4 : Journée libre de découverte de Jérusalem

J5 : Tour alternatif de la vieille ville de Jérusalem avec l’association Diwan

IMG_3063.JPGIMG_3073.JPGIMG_3085.JPGIMG_3129.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec Ribal de l’association Al-Rowwad.

L’objectif de ce centre est de fournir aux enfants du camp un lieu d’échanges et de création, pour leur permettre d’échapper à l’enfermement engendré par l’occupation [particulièrement présente dans les camps de réfugiés]. Le centre Al Rowwad propose ainsi aux enfants de 10 à 15 ans des activités de théâtre et d’arts plastiques ainsi que des ateliers de création vidéo ou photo : www.alrowwad.org

alro.jpgIMG_3142.JPG IMG_3146.JPG IMG_3166.JPGIMG_3169.JPG colom.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La clef est le symbole du retour dans leurs maisons pour les palestiniens.

Nuit en familles au camp d’Aïda, à Beit Jala à Bethléhem.

 

 

J6 : Messe à Bethleem  et rencontre avec le père Jamel Khader

IMG_3227.JPG pere.jpg

 

 

 

 

 

 

J6-7 : Nuit à la Tente des nations

La Tente des nations, située au sud de Bethleem, a pour objectif de construire des ponts entre les peuples, et entre les peuples et la terre.  Différentes cultures se retrouvent et œuvrent ensemble pour la promotion du respect de chacun et de l’environnement.

Une très belle rencontre avec Ammal, (« espoir » en arabe), qui nous raconte l’histoire de ce site fondé par son grand-père, les tentatives de l’armée israélienne de déloger sa famille de ce lieu entouré de colonies, et les activités menées sur ce lieu afin de faire la promotion de la paix et du respect de l’environnement.

IMG_3355.JPG ammal.jpg IMG_3356.JPG

 

 

 

 

 

 

 

IMG_3344.JPG

 

 

 

Pour en savoir plus : http://www.tentofnations.org/

 

J7 : Rencontre avec Suzannah de BFTA (Bethleem Fair Trade Artisans)

L’association permet aux artisans palestiniens de vendre leurs produits selon les principes du commerce équitable : une juste rémunération, un partenariat dans la durée, des conditions de travail respectueuses et l’appui à des projets locaux de développement…

bfta.jpg IMG_3384.JPG

 

Pour en savoir plus : http://www.bethlehemfairtrade.org/

 

 

 

 

Nuits en famille avec Hebron France :

IMG_3424.JPG

 

Pour en savoir plus : http://hebron-france.org/

 

 

 

J 8 : Visite d’Hebron avec Breaking The Silence

Breaking the Silence a été créée en 2004 par un groupe d’anciens soldats de l’armée israélienne qui a servi à Hébron, ville de Cisjordanie. L’organisation cherche à éveiller les consciences sur les violences physiques et morales commises par les soldats sur la population palestinienne et à les informer de la réalité de la vie quotidienne  dans les Territoires palestiniens occupés.

647.JPG668.JPG675.JPG694.JPG725.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus : www.breakingthesilence.org

J9 : Rencontre avec des bédouins et randonnée de la mer morte dans le désert de Rashayda avec Hijazi

797.JPG822.JPG795.JPG875.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même autour du feu on prend des notes pour vous raconter au retour !

860.JPG

Rencontre avec Debby de Zochot

Créée en 2002, l’association Zochrot, « se souvenir » en hébreu, sensibilise la population israélienne à la question de la « Nakba », véritable traumatisme pour les 800 000 palestiniens chassés de leurs terres à la création de l’Etat d’Israël. Différentes actions sont menées : visites historiques sur l’emplacement des villages détruits en 1948, kit pédagogique à destination des professeurs israéliens en vue de les accompagner dans l’enseignement de l’histoire de la Nakba à l’école, cartes et application mobile sur la destruction des villages palestiniens, expositions, films et conférences sur les possibilités de mise en œuvre du « droit au retour »…

903.JPG901.JPG

 

Pour en savoir plus : http://zochrot.org/en

 

 

J10 : Retour en France, avec des souvenirs et des émotions plein la tête…

904_1_.JPG